Plus dynamique que la randonnée, la marche nordique a pour principe d’accentuer le mouvement de balancier naturel des bras à l’aide de deux bâtons. Le corps est ainsi propulsé vers l’avant.
On va plus vite, plus loin avec moins de fatigue.
La dépense d’énergie est accrue et le plaisir de la pratique arrive dès les premières foulées car la technique est simple.
Accessible à tous, cette nouvelle pratique ravira les jeunes ou moins jeunes, quelle que soit leur condition physique. C’est ainsi un sport familial et convivial qui regroupe un large public.
Historique
La marche nordique est apparue dans les pays scandinaves dans les années 1970.
Elle était pratiquée à l’origine par les skieurs de fond comme entraînement pendant la belle saison.
Déroulement d’une séance
Moins longue qu’une randonnée classique, la marche nordique se déroule sous la forme d’une 
séance de 1 heure 30 à 2 heures.
Chaque séance est découpée de la même façon :

  • Échauffement musculaire et articulaire (10 minutes)
  • Mise en route progressive et marche nordique à proprement parler avec quelques exercices de renforcement musculaire (1 heure – 1 heure 30)
  • Étirements et récupération (10-15 minutes)

FFRandonnée-Marche nordique. Fédération française d’athlétisme.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!
Défilement vers le haut